Arch-100-x-100La coopération franco-chypriote en matière d’archéologie constitue un volet important de notre coopération culturelle bilatérale. En effet, la France reste un partenaire privilégié des Chypriotes qui apprécient sa contribution à la recherche, à la protection et à la mise en valeur de son patrimoine national. Les missions archéologiques françaises travaillent en étroite collaboration avec le Département chypriote des Antiquités qui a toujours encouragé et soutenu les programmes français de fouilles, mais aussi avec l’université de Chypre. Les chypriotes font régulièrement état des très bonnes relations entretenues avec l’ensemble des missions archéologiques françaises et soulignent l’importance de ces dernières.

Les missions concernées sont également attentives à développer, parallèlement à leur travail de recherche, un volet « formation » sous la forme de chantier-école, de participation d’étudiants ou d’archéologues chypriotes aux travaux de recherche ou d’invitations en France de professionnels locaux. Il faut aussi souligner l’excellent travail mené en étroite collaboration avec les autorités chypriotes compétentes sur la mise en valeur de ces sites archéologiques, tout particulièrement ceux de Khirokitia et de Kition.

Mission archéologique française de Khirokitia

khirokitai profil

Daté du 7e millènaire avant notre ère, le site de Khirokitia illustre le plein épanouissement du Néolithique pré-céramique chypriote Il est situé dans le sud de l’île, à peu près à égal distance de Nicosie et Limassol, à environ 6 km à vol d’oiseau du rivage actuel.

Lire la suite...

Mission archéologique française de Kition

DSCN2596Fondée en 1964 pour l'exploration de Salamine, la mission de l'Université de Lyon mène des recherches depuis 1976 sur la ville antique de Kition (sous la ville actuelle Larnaca).

 

Légende de la figure. Le site de Kition-Bamboula depuis le nord. Au premier plan, les néoria ; à l'arrière, le sanctuaire (© Mission de Kition).

Lire la suite...