Mission archéologique française d’Amathonte

La ville, occupée à l'origine, d'après Théopompe, par une population « autochtone », fortement mêlée de Phéniciens, puis de Grecs, et où l'on parlait une langue aujourd'hui encore non déchiffrée, fut ensuite dirigée par des rois au nom grec, mais qui menaient une politique en général favorable à la Perse.

Peu à peu, les fouilles de la mission Amathonte ont donc confirmé la composante étéochypriote de la population et le lien, au Vle s. av. J.-C. entre ses dirigeants et la Grèce. Elles ont aussi confirmé la nature mixte, orientale et hellénique, de sa religion et précisé certains événements historiques, le contexte culturel et les liens commerciaux, tout en mettant au jour les principaux vestiges urbains et en localisant les éléments de la mise en valeur du territoire. Elles éclairent donc la vie et l'histoire de ce royaume original jusqu'alors peu connu, ainsi qu'à travers lui, celles de l'île tout entière.

La Mission française d'Amathonte, créée en 1975, est co-financée par le ministère des Affaires étrangères et l'École Française d'Athènes, fouille depuis bientôt trente ans cette ville de la côte sud de Chypre, capitale de l'un des royaumes de l'île.

Directeur des fouilles : Antoine Hermary

Le site est ouvert au public. Les horaires varient en fonction de la saison. En savoir plus

localisation