Nuit des idées 2021 pour être plus «Proches»

La « Nuit des idées », événement annuel consacré à la libre circulation des idées et des savoirs, est programmée pour le 28 janvier 2021Compte tenu de l’épidémie de Coronavirus, cet évènement se tiendra en huis clos et sera retransmis sur les réseaux sociaux. Découvrez le programme sur La Nuit des Idées.

A Chypre : « Proches : poésie, solidarité et contagion ». Jeudi 28 janvier 2021 - RDV à 16h30 sur notre page Facebook.

Cet évènement qui s'inscrit dans le sillage de la crise sanitaire en posant «la question de nos rapports individuels et collectifs à l’espace», laquelle «invite à penser les nouvelles solidarités que la crise économique et sociale appelle à construire» présentera sous forme de performance la réalisation «live» par Anthi Pafiou et Mathieu Devavry (collectif InnerSpace) d’une peinture murale représentant le portrait d’Albert Camus. Cette performance picturale sera accompagnée d’une lecture d’extraits de La Peste, de L’Homme révolté, de Jonas ou l’artiste au travail et de L’Enfant grec. Les poèmes  grecs de Daphne Nikita (traduction française de Christos Dubart) font l’objet d’une création vidéo de l'artiste visuel Yiorgos Taxiarchopoulos et ceux de Fortino Samano (traduction française de Marine Meunier) font l’objet d’une création vidéo de Mathieu Devavry. La lecture des textes de Camus sera ponctuée par des pièces musicales interprétées à la flûte par Koula Pafiou.

 

Le Blue Poème Daphne Nikita Yorgos Taxiarchopoulos Nicosia 2021 videopoetry

Le blue  poème. Daphne Nikita et Yiorgos Taxiarchopoulos

L’Institut français de Chypre a choisi de mettre en exergue la pensée d’Albert Camus, qui mieux que tout autre a marié les thèmes de l’absurde et de la solitude, de la révolte et de la solidarité dans toute son œuvre. Au « je pense donc je suis » cartésien il oppose un « nous nous révoltons donc nous sommes ». Beaucoup ont lu ou relu La Peste durant les différents confinements qui ont autant affecté la psychologie des individus que le Covid-19 leur santé. La Peste montre bien toute l’ambiguïté d’un fléau qui, bien que réel, distille un mal autrement plus insidieux qu’il atteint l’âme des hommes.

La Peste

C’est pourquoi en ces temps de pandémie qui éloignent les hommes par la peur, la méfiance ou la défiance, mais qui les rapprochent aussi dans la résistance, la lutte et la solidarité, des artistes chypriotes et français souhaitent rendre hommage à Albert Camus à l’occasion de la Nuit des Idées, avec un événement intitulé : « Proches : poésie, solidarité et contagion », la contagion étant aussi et surtout celle de la résistance et de la fraternité. 

HFC EN 02 1Avec le soutien de la Fondation culturelle de la Banque hellénique.

Institut français de Chypre